Orange lutte contre le démarchage téléphonique et bloque 111 millions d’appels abusifs depuis Septembre

Orange lutte contre le démarchage téléphonique et bloque 111 millions d’appels abusifs depuis Septembre

18 Dec 2019, 10:00  Rédacteur PHINGOO 


Les appels indésirables et le démarchage illégal envahissent de plus en plus la vie privée des utilisateurs de téléphones mobiles et fixes. Ce genre d’appels est considéré à bien des égards par bon nombre de Français comme une véritable gêne.

Le 11 juillet dernier, l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse) a déjà décidé d’agir à ce propos,en mettant un certain nombre de mesures strictes pour tenter de limiter le démarchage abusif. Ces mesures sont entrées en vigueur le 1er aout 2019.

L’opérateur téléphonique historique Orange a vu qu’il devait intervenir de sa part pour limiter ses appels envers son réseau. Et depuis qu’il a pris des mesures, il est arrivé à bloquer un total de 111 millions d’appels en seulement 3 mois, comme il l’a indiqué dans son communiqué de presse récemment publié ! 101 millions d’appels ont été bloqué l’opérateur directement et 10 millions bloqués via son application mobile Orange Téléphone.


L’application Orange qui filtre les appels intempestifs

Comme mentionné au début de l’article, cette application a, seule, permis de bloquer environ 11 millions d’appels. Elle ne compte pas moins de 1,5 millions d’utilisateurs mensuels et disponible sur iOS et Android . Elle permet de rechercher des numéros et de fournir des détails à propos des appels entrants.

Principalement, l’application aide ces utilisateurs à savoir si le numéro appelant est connu comme potentiel démarchage ou s’il semble suspect. Et ils auront ensuite le choix de décrocher ou non grâce à ces indications.

Orange lutte contre le démarchage téléphonique et bloque 111 millions d’appels abusifs depuis Septembre

Autres mesures de lutte contre le démarchage abusif

Orange, favorise aussi l’utilisation de la liste Bloctel ), invite ses clients à s’inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique. L’opérateur téléphonique les a même facilité l’inscription à cette liste.

Des milliers des utilisateurs seront inscrits à la liste de Bloctel. Les centres d’appels dans ce cas vont devoir mettre à jour leurs listes de contacts plus fréquemment pour retirer les personnes, inscrites sur la liste, de leurs bases de fichiers. Sinon, ils risqueront d’être gravement sanctionner.


Mesures de nos solutions PhingooCRM

Notre CRM, PhingooCRM, facilite la tâche pour les centres d’appels. Grâce à son module Listes rouges, l’utilisateur peut rapidement bloquer les contacts concernés pour assurer de ne plus les appeler. Une fois le contact est blacklisté, il ne sera pas contacté de nouveau.

Bien évidemment toutes les mesures d’identification des numéros appelants sont strictement appliquées depuis l’entrée en vigueur de la décision de l’ARCEP depuis le 1er Aout, et ces mesures ont permis de limiter considérablement les mauvaises pratiques de démarchage abusifs, automates d’appels, sources inconnus et usurpations d’identités.

D’autres actions de contrôles et limitations d’appels vers le même numéro sont offertes aux utilisateurs de notre CRM, afin de garantir un filtre anti harcélement via un nombre d’appels répétitif vers les mêmes prospects

Partager cette article :

Ajouter un commentaire :




Logo PhingooCRM

Gérez votre centre d'appels avec plus de performance

Je découvre

Optez pour la réussite, visez encore plus haut
Essayez maintenant