Les différents types de clients rencontrés et comment faire pour les bien traiter

Les différents types de clients rencontrés et comment faire pour les bien traiter

10 Feb 2017, 05:34  Rédacteur PHINGOO 

Dans les domaines des ventes, commerce, marketing ou relation client, on rencontre plusieurs types de clients. Du plus accommodant au plus exigeant. Chacun d’entre eux est important. Le service clientèle a un impact direct sur les relations avec les clients au sein d’une entreprise. Pour cela, on doit savoir faire face à des clients de tout genre.Certains peuvent être assez difficiles à gérer mais avec l’adoption d’une bonne attitude on parvient à les satisfaire.

Quels sont les types de clients habituellement rencontrés et comment convient –il de les gérer ?


Quels sont les différents types de client habituellement rencontrés ?

Durant le processus de travail, on rencontre une flopée de types de clients. Etre capable d’identifier celui avec qui on fait affaires permettra de développer la bonne stratégie pour avoir un maximum d’interactions avec lui, et cela pourrait établir à des meilleurs résultats.

Le client idéal
Sympathique, poli et patient, il apprécie que l’on explore ses besoins concrets pour le mieux servir. Il est ouvert pour des nouvelles propositions. Il a les moyens financiers et ne cherche que le meilleur choix. L’exemple parfait de ce type est un chef d’entreprise qui connait la vente et qui de ce fait respecte le vendeur.

Le Client indécis
Il s'agit d'une personne ayant une bonne idée à réaliser, mais qui n’a aucune idée sur le marché, ou la concurrence. On réalise rapidement que cette personne peut facilement être un objectif de profit, mais pas nécessaire de le faire.
Ce type de client est le plus souvent à l’écoute des opinions et des conseils qu’on lui donne parce qu’il ne connait pas le processus de travail dans la réalisation d'un projet, et il a généralement un petit budget.

Le Client qui ne s’intéresse qu’au prix
Ce sont des gens qui donnent très peu d'informations sur leurs besoins et sont à la recherche du prix le moins cher. Ils sont généralement les plus difficiles à travailler avec parce qu'ils ne veulent rien de vous, sauf si vous acceptez de diminuer le prix proposé. Ils veulent que vous travailliez pour des normes inférieures au marché. Il y’a ceux qui ne s’intéressent pas à la qualité du produit offert mais plutôt à son prix et ceux qui demande la meilleure qualité avec le plus bas prix.

Le Client qui sait tout
C'est le type qui comprend tout et n’a besoin d’aucune explication ou suggestion. Il a déjà un plan de travail, et il sait comment faire le commercial. Il prétend savoir faire le travail mieux que vous au point où vous vous demandez pourquoi il demande vos services. Il va probablement donner l’impression qu’il écoute et qu'il respecte vraiment les opinions qu’on lui offre, alors qu’il va ignorer tout ce qu’on vient de lui dire et c’est lui, seul, qui prendra la décision finale.

Le Client fouilleur
C'est le client qui appelle dès le premier contact et qui connait déjà presque toutes les informations concernant la société. Il a fait des recherches. C'est bien, c'est flattant et ce n'est pas une chose négative. C’est généralement le client qu’on veut avoir. Il est prêt à écouter et ouvert pour les idées.


Comment faire face à tout type de client ?

Evitez de vous imposer sur le client
Il ne faut pas essayer de convaincre chaque prospect désespérément pour qu’il devienne un client. Cela donnera une première mauvaise impression. Il faut plutôtdire aux clients que vous choisissez de travailler sur des projets sélectionnés. Dites-leur que vous êtes très exclusifs. Ils changeront de ton avec vous. Ça va changer pour un ton de: «Nous espérons que vous nous choisirez!» Il ne faut jamaisparaitre désespéré pour le travail, ou être disponible tout de suite, semblez être dur à obtenir. C'est la nature humaine de craindre le rejet.

Ne vendez pas au client plus que ce dont il a besoin
Fournissez-lui que les services dont il a besoin. N'essayez pas de prédire l'avenir et lui offrir beaucoup plus qu’il demande. L’affairen’iraprobablement pas si loin. Vous aurez besoin de garder la pensée du client dans le processus d’un ou deux mois de travail. La plupart des consultants essaient de prendre le maximum d'argent d'un client, ce n’est pas bien éthiquement et commercialement. Discutez de ce dont votre client a besoin pour gérer son business après le lancement, puis aidez-le à réussir.

Aillez confiance en vous
Les clients ne veulent pas que vous les suppliez pour le travail. Un client potentiel ne sera pas en mesure de placer sa confiance en vous si vous n'avez pas confiance en vous-même.

Soyez honnêtes!
Il ne faut pas mentir, tricher ou arnaquer. Faites ce qui semble être juste. Ne laissez jamais une relation d'affaires avec un client capable de vous faire mal. Les gens se désaccordent et il y aura du malentendu, c’est normal. Certaines personnes sont impossibles à faire plaire, mais à la fin de la journée, vous ne devriez pas vous sentir coupable sachant que vous avez fait tout pour satisfaire vos clients. Ne faites pas cela pour protéger votre réputation, faites-le parce que c’est juste.

Partager cette article :

Ajouter un commentaire :




Logo PhingooCRM

Gérez votre centre d'appels avec plus de performance

Je découvre

Optez pour la réussite, visez encore plus haut
Essayez maintenant